Home / Société / Guinée : la structure Jeunesse Consciente de Guinée déplore les violences à N’zerekoré

Guinée : la structure Jeunesse Consciente de Guinée déplore les violences à N’zerekoré

Vu la situation sociopolitique actuelle du pays et cette violence survenue à N’Zérekoré, le lendemain du double scrutin du dimanche dernier, la structure jeunesse consciente de Guinée sort de son silence pour condamner ces actes humains.


À travers un point de presse qu’elle a animée ce jeudi 26 mars à la maison commune des journalistes à Kipé, la structure Jeunesse Consciente a déploré les violences enregistrées à N’zerekoré  et interpelle chacun a œuvré dans le bon sens. 

« Certains fils et filles de la communauté forestière derrière un petit groupe, se permettent de divulguer des informations pour envenimer la situation dans cette région. Ce qui se passe aujourd’hui est un acte inhumain, comme on aime le dire ‘’dans un combat, il n’y a pas de gagnant’’. Nous sommes tous une composante de cette région et nous sommes obligés de vivre ensemble. Sur ce, nous condamnons fermement cette barbarie qui a endeuillée la région de N’Zérekoré qui est en train de nous désunir et mettre en mal nos communautés », déplore Maurice Togba Haba, président de ladite structure.

Pour mettre un terme et favoriser un climat de paix et cohésion sociale, le président de cette structure pense à une prise de conscience à tous les niveaux. Côté autorité administrative, de prendre en compte des préoccupations pour en faire une vrai question étatique. Également les fils et filles de faire un effort pour n’est plus vivre la situation dans cette région.

La structure jeunesse consciente de Guinée, dans les prochains jours souhaite entamée une tournée de sensibilisation dans la région, afin d’expliquer aux un et aux l’importance de la paix et celle de vivre ensemble.


Mohamed Diakité627 10 61 56.

About Rédaction

Check Also

Kamsar : un jeune viol une fille de 10ans

L’acte s’est déroulé entre le 21, 22 et 23 février dernier, au quartier Filima en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares