Home / Politique / Scrutins du 22 mars à Boffa : le vote empêché à seulement dans 3 bureaux à Mankountan (source MATD)

Scrutins du 22 mars à Boffa : le vote empêché à seulement dans 3 bureaux à Mankountan (source MATD)

Le double scrutin du 22 mars dernier en Guinée, a été émaillé de violences par endroit et avec la destruction des matériels électoraux, des édifices publics, des personnes tuées et des blessés.

Dans la Préfecture de Boffa, le vote s’est déroulé dans un climat apaisé, aucun bureau de vote n’a été saccagé, ni détruit. Selon le Rapport du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, a seulement dans trois bureaux de vote, ou il n’y a pas eu de vote, mais ils n’ont pas été saccagé.


Ce bilan se présente comme suit :


1- Dans la région administrative de Kindia


Préfecture de Kindia, 3 bureaux de vote saccagés dans la commune urbaine
-Dans la préfecture de Dubréka, 10 bureaux de vote saccagés
-Dans la préfecture de Télimélé, 108 bureaux de vote vandalisés
-Dans les préfectures de Forécariah et de Coyah, le vote s’est déroulé dans la sérénité, aucun incident n’a été enregistré.


2-Dans la région Administrative de Nzérékoré


Préfecture de Nzérékoré, 61 bureaux de vote saccagés dont 19 dans la commune urbaine
-Dans la préfecture de Yomou, 2 bureaux de vote saccagés
-Dans les préfectures de Lola, Macenta, Beyla et de Guékédou, le vote s’est déroulé dans la sérénité et aucun incident n’a été déploré


3-Dans la région Administrative de Faranah


Préfectures de Faranah, de Kissidougou, Dabola, aucun incident dans ses 3 préfectures.
-Préfecture de Dinguiraye, 6 bureaux de vote vandalisés


4-Dans la région Administrative de Boké


-préfecture de Boffa, empêchement du vote dans 3 bureaux dans la sous-préfecture de Mankountan, qui n’ont pas été saccagés cependant.
-Dans la préfecture de Koundara, 15 bureaux de vote saccagés
-Dans la préfecture de Gaoual, 4 bureaux de vote saccagés
-Dans les préfectures de Fria et de Boké, le vote s’est également bien déroulé et aucun incident n’a été signalé.


5-Dans la région Administrative de Labé


-Préfecture de Labé, le vote s’est tenu dans 204 Bureaux de vote de la commune urbaine et le vote a été empêché dans les sous-préfectures par des actes de violences
-Dans la préfecture de Tougué, 38 bureaux de vote ont été saccagés
-Dans la préfecture de Lélouma, 8 bureaux de vote saccagés dans la commune urbaine
-Dans la préfecture de Koubia, le vote a été empêché dans 112 bureaux de vote
-Dans la préfecture de Mali, 14 bureaux de vote vandalisés


6-Région Administrative de Mamou


-Préfecture de Mamou, 57 bureaux de vote vandalisés
Notons que dans la sous-préfecture de Kégnoko, les assaillants ont envahi les lieux en livrant une bataille contre les résidents décidés à voter sous la complicité prouvée du maire de kégnoko. Malheureusement, on a déploré 1 mort.
-Préfecture de Dalaba, 74 bureaux de vote vandalisés
-Préfecture de Pita, 25 bureaux de vote vandalisés


7-Région Administrative de Kankan


-Préfectures de Kankan, de Mandiana, de Kouroussa, de Kérouané, de Siguiri ont connu un vote paisible et serein et dans la quiétude absolue. Aucun incident n’a été signalé.


8-Dans la ville de Conakry


-Commune de Matoto, 0 bureau de vote saccagé
-Commune de Matam, 0 bureau de vote saccagé
-Commune de Dixinn, 20 bureaux de vote saccagés
-Commune de Kaloum, 0 bureau de vote saccagé
-Commune de Ratoma, 140 bureaux de vote saccagés
Notons que le scrutin ne s’est pas tenu dans les quartiers de Nassouroulaye, de Dar-es-Salam, de Bantounka 1 et 2, de Koloma 1 et de Sonfonia gare 2 à cause des actes de violences dans la commune de Ratoma.


Avec AGP

About Rédaction

Check Also

Guinée : la diaspora à Paris va à l’offensive vers la création d’un Collectif pour la Transition en Guinée (CTG)

Comme nous le disions dans notre précédente publication, il n’est secret pour personne que la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares