Home / News / Guinée | législatives et référendum : « le PUP invite ses militants à ne pas voter »

Guinée | législatives et référendum : « le PUP invite ses militants à ne pas voter »

Les élections législatives et référendaires sont prevues pour le 1er mars 2020. À une semaine de ces élections, les voix se lèvent au niveau des partis politiques, qui ont décidé à ne pas participer aux scrutins, qui pour eux seront mal organisés, ils demandent à leurs militants à ne pas voter le 1er mars. Parmi ces partis politiques, figure le PUP, Parti de l’Unité et du Progrès qui invite ses partisans à rester à la maison le jour du vote pour protester contre la façon dont le processus a été conduit. L’annonce a été faite ce samedi 22, février 2020, à l’occasion de l’assemblée générale dudit parti, à son siège à Cameroun, dans la commune de Dixinn.

Au cours de cette assemblée, le vice-président du PUP, Jean Paul Sarr, a appelé tous les militants et sympathisants de sa formation politique de rester à la maison en boycottant le scrutin.


« Nous sommes un parti discipliné. Nous avons dit que cette mascarade d’élection, nous n’allons pas assister à ça. L’élection repose fondamentalement sur le fichier. Quand le fichier n’est pas bon, les morts qui ont leurs cartes, des gens qui ont 5 ou 6 cartes, ce n’est pas bon. Aussi longtemps qu’on ira avec ce fichier, c’est la partie adverse qui gagnera. Nous disons donc aux militants de ne pas aller, de rester à la maison parce que quand tu ne participes pas à quelque chose, on reste tranquille. On n’a pas à faire de commentaires sur ceci ou cela. Donc, on a donné consigne formelle de ne pas y participer », lance-t-il.

A cet effet, le PUP compte déployer tous les moyens pour exiger l’assainissement du fichier électoral guinéen en vue de sa participation à l’élection présidentielle prochaine. « On va continuer à se battre pour que le fichier soit nettoyé, pour qu’il soit propre. Une fois que le fichier est propre, nous sommes sûrs de réussir parce que durant le temps qu’on a géré, ce pays a fait la comparaison aux autres. »

Concernant la situation politique qui prévaut dans le pays, l’ancien ministre de l’agriculture du régime du feu général Lansana Conté déplore la division des guinéens par certains politiciens et rappelle que tel n’est pas le rôle d’un politicien. « Aujourd’hui, notre pays traverse un moment extrêmement difficile où l’ethnocentrisme et le régionalisme ont pris le dessus sur la convivialité guinéenne. Nous sommes un pays suffisamment pacifique, il est difficile qu’on nous oppose. Et je dirai au peuple de Guinée de refuser l’affrontement, ça ne mènera à rien. Le rôle fondamental d’un parti, c’est l’éducation de ses militants, une formation idéologique. C’est ce que nous essayons à chaque réunion d’amplifier et de vulgariser. Nous cherchons à amener nos militants à un comportement citoyen parce que la citoyenneté ne se fabrique pas », a réitéré Jean Paul Sarr.


Mohamed KABA
655 32 69 66

About Aboubacar Halimatou Soumah

Check Also

Condamnation fulminante de COVID-19 en Guinée : désormais 16 cas confirmés (ANSS)

C’est désormais inquiétant, le nombre de personnes contaminées de coronavirus  explose en Guinée. Avec  7 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares