Home / Société / Guinée : le Président du Mouvement citoyen pour la nouvelle constitution appelle les jeunes à préserver la paix et l’unité nationale

Guinée : le Président du Mouvement citoyen pour la nouvelle constitution appelle les jeunes à préserver la paix et l’unité nationale

La crise sociopolitique de la Guinée est de nos jours, une préoccupation majeure pour bon nombre de citoyens notamment des acteurs de la société civile guinéenne. Pour éviter à notre pays de sombrer dans le conflit, le Mouvement citoyen pour la nouvelle constitution a pris son bâton de pèlerin pour sensibiliser les jeunes sur la nécessité de la préservation de la paix. Dans la soirée de ce vendredi, il a regroupé des jeunes dans un complexe scolaire à Entag pour échanger autour cette problématique.

Selon son président Yaya Kourouma, dès sa création, le mouvement citoyen pour la nouvelle constitution s’est fixé pour objectif de défendre le projet de la nouvelle constitution, faire la promotion de la paix et de la démocratie. Une façon pour le mouvement de montrer que leur combat n’est pas seulement lié à la nouvelle constitution mais ils sont aussi soucieux de la paix dans notre pays. Il estime que si ça ne va pas dans le pays, c’est nous citoyens qui allons subir les conséquences.

« Actuellement vue les troubles sociopolitiques qui veulent déchirer notre pays, nous avons jugé utile d’initier cette rencontre pour former les jeunes dans le cadre de la préservation de la paix et du renforcement de la démocratie dans notre pays. Qui parle de la paix parle de l’entente, de la concorde mutuelle et de la cohésion sociale. La démocratie, ce n’est pas seulement d’aller mettre les bulletins dans les urnes mais c’est aussi savoir se comporter dans la société, savoir agir envers les autres, se respecter et poser des actes qui peuvent aussi aider les citoyens à vivre dans la paix. Je veux voir mes compatriotes réuni autour des question de développement, de l’unité nationale et du progrès », indique t-il.

Pour lui, la pluralité des opinions politiques ne devraient pas diviser les guinéens. C’est pour quoi il invite les jeunes à ne pas se laisser manipuler par les hommes politiques.

« C’est vrai chacun a une position politique mais au delà cette question il faudrait qu’on ait le sens de la nation, c’est ce qui est important et que les guinéens doivent comprendre. Dire que je suis pour ce n’est pas mauvais, dire que je suis contre n’est pas aussi mauvais mais ce qui est plus important c’est la préservation de la paix, la nation vaut plus que tous les hommes politiques. Mais si les hommes politiques se servent de la jeunesse pour déchirer le tissu social c’est pas bien, il faut que la jeunesse se lève pour combattre cette idéologie politique qui n’est pas bien pour le pays. Les hommes politiques vont passé mais la nation va demeurer, la Guinée va rester. Il ne faudrait pas que les politiques nous divisent. Toutes les quatre régions naturelles sont liées par des pactes, nous sommes liés par les cultures et tout le monde se bat pour le pays. Il ne faudrait pas que les gens mettent ces valeurs là en péril », lance Yaya Kourouma président du mouvement citoyen pour la nouvelle constitution.

Sonike Diane, un des formateurs à lui aussi demandé les guinéens à renforcer les valeurs d’humanistes de solidarité, de partage, d’amour d’entraide et de solidarité. Il rappelle que ceux sont ces valeurs là qui sont les piliers de l’Afrique qui bouge et qui marche.

Facinet Camara 620794714

About Aboubacar Halimatou Soumah

Check Also

JCI Conakry Lumière : le nouveau bureau exécutif lance officiellement ses activités

C’est au cours d’une assemblée générale introductive ce samedi, 08 février 202 que la Jeune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares