Home / Politique / La 33ème session de la conférence des chefs d’États et du gouvernement de l’union africaine : La présidente de l’ONG UGAVA a pris part à la rencontre

La 33ème session de la conférence des chefs d’États et du gouvernement de l’union africaine : La présidente de l’ONG UGAVA a pris part à la rencontre

Sur l’invitation du premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, la présidente de l’ONG Union des Grands Amis pour le Développement et de la non-violence en Afrique, UGAVA, a pris part à la 33 eme session de la conférence des chefs d’Etats et du gouvernement de l’union africaine. Le thème de cette 33 eme session est : « faire taire les armes ». Cette rencontre a eu lieu à Addis-Abeba, en Ethiopie, le 9 février dernier.

Heureuse de l’invitation, madame Lamarana Barry, présidente de l’ONG UGAVA, a remercié son Excellence Abiy Ahmed,  premier ministre éthiopien pour son prix Nobel de la paix, mais aussi pour l’épanouissement social des femmes et des jeunes pour la réalisation d’un développement durable.

Depuis sa création, l’Union des Grands Amis pour le développement et la non-violence en Afrique  s’est fixé comme objectif,  d’être un outil de promotion des actions de développement aux politiques de développement sectoriel de nos États. Dans ce cadre de  la recherche des voies et moyens appropriés pour soutenir et encourager toutes les actions visant à donner espoir aux communautés africaines vivant dans les situations de précarités,  constituent une de ses priorités.

Par ailleurs, l’ONG UGAVA à travers sa patronne a apprécié le thème de la 33eme session  de la conférence des chefs d’États et du gouvernement de l’union africaine.

« Ce thème « faire taire les armes », rêvait  pour nous une importance capitale au moment où, en conjuguant une multitude de facteurs que sont : l’apparition de nouvelles menaces, la monté de l’extrémisme violent, révolution des paysages politique, la tourmente qui traverse nos économies et les mutations sociales auxquelles nous assistons et qui accentuent les difficultés que rencontre les jeunes africains. Les jeunes sont les mieux placés pour comprendre les enjeux actuels de la violence et savoir comment y répondre au mieux,  ils sont les premières victimes. C’est pour cette raison que je demande aux africains et aux jeunes africains de s’exprimer et que j’invite ceux qui nous gouvernent à les écouter. Aujourd’hui l’heure est semble-t-il à la sensibilisation des jeunes et des communautés,  à plus de responsabilités et d’engagement aux seins de leurs nation », lance-t-elle.

Pour finir, madame Lamarana Barry a mis un accent sur les solutions pour le développement du continent africain, tout en faisant ressortir le combat que sa structure mène pour aboutir à ce développement. « Une franche intégration africaine par une valorisation de nos potentialités que sont : Notre jeunesse, nos sols et sous-sols, nos forêts, notre faune qui sont autant des ressources convoitées. À l’action pour une meilleure formation conforme aux réalités sociaux-économiques de nos nations,  une amélioration des conditions et la promotion de l’emploi des jeunes et un encouragement en faveur de la création des PME/PMI. Notre détermination encore s’oriente dans le domaine de la santé se donne pour défi de contribuer à l’amélioration de l’accès aux soins des populations, et l’épanouissement des professionnels de santé en Afrique », propose-t-elle.

Elle ajoute, « UGAVA vise à donner un nouveau décore  à l’exercice médical en Afrique, un environnement virtuel sécurisé, spécialisé dans les solutions de santé numérique, qui propose aux formations sanitaires une adéquate application de gestion de consultation et bilan, à l’administration publique, la centralisation des données médicales de la population et enfin,  à chacun(e) a sa santé, une ergonomique interface d’accès à son historique et prescription médical, aux résultats de ses bilans depuis un compte personnel. Merci à l’union africaine et les nations unies pour leurs rôles pour la stabiliser les enjeux sécuritaires en Afrique », a conclu la présidente de l’ONG UGAVA.

Mohamed KABA

655 32 69 66

About Rédaction

Check Also

Sidiki Condé arrêté lors de la manifestation de l’opposition à Conakry

Dans le souci de contraindre le pouvoir à faire  la lumière sur des cas de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares