Home / Politique / L’opposition plurielle veut empêcher le scrutin du 16 février: Jean Marc Telliano les invite à mieux réfléchir

L’opposition plurielle veut empêcher le scrutin du 16 février: Jean Marc Telliano les invite à mieux réfléchir


Après leur retrait au processus électoral, l’opposition plurielle composée notamment de l’UFDG, l’UFR, le BL, PEDN, PADES et autres, ont exprimé leur volonté d’empêcher la tenue des élections législatives prévues le 16 février prochain. Lors d’un entretien qu’il nous a accordé au terme de l’Assemblée hebdomadaire de son parti, le président du Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG), dit avoir respecté leur décision de boycotte des élections.

Mais sur leur volonté d’empêcher la tenue du scrutin à la date prévue, Jean Marc Telliano a invité ses anciens amis, devenus aujourd’hui ses adversaires politiques, à reconsidérer leur position.

« Pour moi, les décisions politiques sont des décisions personnelles. J’ai pas beaucoup de commentaire par rapport à ça, parce qu’on les a pas obligé, ils ont décidé librement de ne pas participer aux élections. Je respecte leur décision, je les encourage mais empêcher un devoir civique, ce n’est pas normale. C’est pour quoi, je les appelle à mieux réfléchir pour revenir aux meilleurs sentiments », a t-il laissé entendre.

Il y a quelques jours, le président de la république a lancé la campagne électorale pour le scrutin du 16 février. Contrairement à certains partis politiques, le RDIG n’entend pas faire la mamaya. Il veut plutôt mener une campagne de porte à porte pour pouvoir convaincre le maximum d’électeurs.

« Mon programme pour la campagne, c’est de faire une campagne de porte à porte. Je ne vais pas monter sur le véhicule qui va me faire déjà des frais inutiles. Ce que je vais dépenser pour faire le tintamarre, pour quoi ne pas prendre ces montants là pour donner à des petits groupes pour faire le porte à porte. Ça c’est très simple, j’ai pas besoin de faire la Mamaya. La campagne n’est pas pour monter sur les véhicules, la vrai campagne, c’est de faire le porte à porte », , précise Jean Marc Telliano avant d’envoyer un message aux militants et sympathisants de son parti.

« Le message, c’est de dire aux militants et sympathisants de mon parti que partout où ils ne peuvent pas voter au RPG arc-en-ciel, de voter RDIG parce que nous sommes des alliés, votez RDIG, c’est votez RPG. Je leur demande aussi de ne pas céder à la tentation, de ne pas céder aux provocations et le jour du scrutin de voter utile, c’est-à-dire de voter RDIG », lance le président du RDIG.

Facinet Camara 620794714

About Rédaction

Check Also

Sidiki Condé arrêté lors de la manifestation de l’opposition à Conakry

Dans le souci de contraindre le pouvoir à faire  la lumière sur des cas de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares