Home / News / Élections législatives : le président du parti RGP apprécie le décret du lancement de la campagne électorale

Élections législatives : le président du parti RGP apprécie le décret du lancement de la campagne électorale


Après la publication du décret du président Alpha Condé annonçant l’ouverture et la fermeture de la campagne pour les élections législatives du 16 février 2020, le président du parti Rassemblement pour une Guinée prospère (RGP) a félicité l’acte du pouvoir centrale.


Elhadj Bouna Keita, puisqu’il s’agit de lui a fait savoir que ce décret est un acte important pour mener à bien le processus électoral en cours.


« Le président a respecté la loi en prenant ce décret appelant des guinéens à la campagne électorale. Par ce que le président Alpha Condé, quand il était dans l’opposition, il a accepté de participer à toutes les élections dans le pays. Il a été même élu comme député même s’il n’avait pas siégé qu’il soit au parlement. Mais, il a toujours respecté son pays »


Ce n’est pas tout, il a aussi demandé à ses frères politiciens de prendre part à cette élection.« Aux frères politiciens, il faut accepter d’aller aux élections s’ils sont des bons politiciens. Les partis politiques qui ne sont pas allés aux élections, nous allons tous rafler leurs partisans et sympathisants. Ce n’est pas à discuter. Moi, je suis prêt d’aller aux élections et de sortir victorieux. La politique ce n’est pas de l’argent, ce n’est pas l’intelligence en classe. L’art de la politique, il faut savoir aborder le bas peuple ».


Convaincu de sa victoire à ces élections, Elhadj Bouna Keita a clairement dit qu’il est devenu déjà honorable député à l’assemblée nationale guinéenne.« Je me trouve déjà honorable député à partir d’aujourd’hui. Au moment que le décret a été officiel, je suis déjà en campagne ».


Sur le retrait de certains partis politiques du processus électoral, Bouna Keita a estimé que ce retrait ne causerait aucun obstacle au bon déroulement ces élections.


« Les partis qui se sont retirés de ces élections sont égaux en droit que les autres partis politiques du pays. C’est quelques partis deux ou trois qui se dit aujourd’hui. Si ces partis refusent d’aller aux élections, c’est leur affaire. Une dizaine, vingtaine de partis politiques iront aux élections. Ces partis qui se sont retirés, nous avons eu le même arrête ».


Parlant de son entrée en politique, Bouna Keita a dit que Cellou Dalein et Sidya Touré sont ses apprentis politiques. « Les mêmes présidents de ces partis politiques (Cellou Dalein et Sidya Touré), moi, je suis plus vieux politiciens que tout ces gens. Parce qu’en 1993, J’ai été candidat indépendant. Quand j’ai été candidat indépendant, candidature a été rejetée.
Donc, j’ai commencé la politique avant ces formations politiques qui sont la aujourd’hui. je suis un leader, un président du parti. Je ne peux pas dire que je suis le plus vieux politicien du pays, mais je connais la politique. Aime ton pays avant le diriger. Pour le bonheur de ce pays, tout bon guinéen doit aller aux élections ».

Mohamed KABA
655 32 69 66

About Rédaction

Check Also

Firawa Groupe Communication récompense les jeunes filles leaders de Guinée

Dans le souci d’encourager les jeunes filles en Guinée à se battre à faire du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares