Home / News / Infrastructures : pose de la première pierre d’un centre de santé Bembou Silaty (Telimelé)

Infrastructures : pose de la première pierre d’un centre de santé Bembou Silaty (Telimelé)

Bembou Silaty, est l’un des districts de la sous-préfecture de Daramagnaki, préfecture de Telimelé. Ce district a plus de 3 mille habitants, dont les femmes sont les plus nombreuses. A l’instar de quelques districts du pays, Bembou Silaty est confronté à un problème d’infrastructure sanitaire. C’est pour changer cette situation, que l’association des Jeunes Amis et Ressortissants pour le Développement de Bembou Silaty (AJARDBS) avec l’appui financier de la mairie Victoria Gasteiz de l’Espagne, mais aussi l’implication de Haaly pulaar ďe l’Espagne plus particulièrement celle de la zone Vitoria Gasteiz , a décidé de construire ce centre de santé dans cette localité pour soulager sa population. Et le cout global de cette infrastructure sanitaire est de 26000€, soit plus de 260 millions de francs guinéens.

La cérémonie de la pose de la première pierre a eu lieu ce vendredi’10 janvier 2020. Elle a été présidée par le sous-préfet de Daramagnaki, Alseny Bangoura en présence du maire, El Hadji Thierno Amadou Diallo. On note également la présence des représentants des districts et villages environnants, sans oublier celui du chef de l’hôpital sous-préfectoral de Daramagnaki.


Dans son discours de bienvenue, le porte-parole de AJARDBS, Thierno Amadou Bah dira que depuis belle lurette, la population de Bembou Silaty est confrontée à un problème de centre santé.

« Depuis la création de notre association en 1992, on a toujours l’idée de développement de notre village qui est en manque curial des infrastructures de base. Et c’est cette année que nous voulons résoudre le problème du centre de santé. La population de Bembou Silaty est nombreuse, et à chaque fois les gens tombent malade, pour les soigner, nous rencontrons des difficultés, les femmes qui sont en état de famille, rencontrent d’énormes problèmes durant leur période de grossesse par manque d’un centre de santé moderne et du personnel qualifié. Et souvent aussi les enfants qui partent régulièrement en brousse, certains sont mordus par des serpents, nous avons des difficultés pour les soigner. Le poste de santé que nous avons ici, est presque privé, parce que c’est un particulier qui a mis sa maison à la disposition du village, mais un poste de santé qui n’est même pas équipé. Quand quelqu’un tombe malade chez nous ici, on est obligé de l’évacuer soit à Daramagnaki ou à Telimelé. C’est la raison pour laquelle, que notre association avec l’aide de la mairie Victoria Gasteiz de l’Espagne nous avons décidé construire ce centre de santé moderne, dont la pose de la première pierre vient d’être faite », dit-il.

Cette initiative de l’association des jeunes amis et ressortissants pour le développement de Bembou Silaty AJARDBS, est bien saluée par Alseny Mohamed Bangoura, sous-prefect de Daramagnaki, d’où relève le district de Bembou Silaty. Selon lui, cela prouve à suffisance que les fils de Bembou Silaty ont le souci pour développer leur localité.

« ça me fait un sentiment de joie et je suis très fier. Je viens de prendre service à Daramagnaki il y a de cela deux (2) mois, si Dieu me donne la chance déjà de procéder à la pose de la première pierre d’un poste de santé dans un de mes districts, je suis vraiment ravi et je sais que la population de Bembou Silaty est dans la dynamique du programme de société du professeur Alpha Condé, président de la république. Et nous allons les appuyer, les encourager et les soutenir pour qu’on continue de telle action dans tous les districts pour le bien être de la population », s’engage le sous-préfet.

Cet accompagnement de M. Alseny Bangoura, sous-préfet de Daramagnaki va aussi continuer une fois que ce centre de santé achevé.

« Une fois que le centre est inauguré, nous avons un directeur préfectoral de la santé dynamique, nous avons tellement des diplômés, aide de santé, médecins pour meubler le poste de santé en personnel, ça ne causera pas de problème. On va s’impliquer sur tous les plans, avant même le jour de l’inauguration, il y aura des agents de santé, inchallahou, ça ne manquera pas, je prends la garantie », rassure-t-il.

Selon l’ingénieur, le délai de construction du centre de santé de Bembou Silaty est fixé pour quatre (4) mois, et les travaux vont débuter ce samedi, 11 janvier 2020.


Mohamed KABA
655 32 69 66

About Rédaction

Check Also

Médiation des religieux dans la résolution de la crise politique en Guinée : Mohamed Lamine Kaba du parti « FIDEL » croit à une prise de conscience un peu tardive

L’enlisement de la crise sociopolitique inquiète bon nombre de citoyens guinéens. Face à la montée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares