Home / Éducation / Éducation : Aboubacar Mandela Camara s’attaque à l’analphabétisme

Éducation : Aboubacar Mandela Camara s’attaque à l’analphabétisme

Défenseur infatigable du droit à l’éducation, analyste et consultant très sollicité et auteur ; Aboubacar Mandela s’attaque à l’une des causes majeures du retard du continent africain : l’analphabétisme.

A rappeler que 860 millions de personnes dans le monde dont 500 millions de femmes ne savent ni lire, ni écrire, ni compter. En Guinée, plus de 60% de la population est toujours analphabète.

Pourtant, comme le dit l’adage malinké : « l’analphabète vit dans l’obscurantisme. » Un alphabète n’a pas les armes nécessaires pour faire face aux nombreux défis qui assaillent et gangrènent la société.

C’est pourquoi, Aboubacar Mandela CAMARA, en fin connaisseur du rôle et de la place de l’éducation dans le processus du développement durable d’un pays, a initié, en collaboration avec un de ses amis, le centre d’alphabétisation, d’art plastique et d’éducation préscolaire (CAAPEP).

Situé au quartier, Dar-Es-Salam 2, le centre, sous forme de hangar dans un environnement écologique propre et aéré, refoule déjà du monde. Une cinquantaine de familles le font déjà confiance en y inscrivant leurs enfants. Par manque de places, beaucoup de familles ont été priées d’attendre l’année prochaine après expansion des locaux.

En plus des tout-petits, Aboubacar Mandela et son associé compte initier également les adultes et personnes âgées aux notions élémentaires de lecture, écriture et calcul.
Les jeunes non scolarisés et/ou déscolarisés sont aussi concernés par le dit centre.
En fin, les initiateurs comptent y aménager des espaces de révision éclairés afin d’apporter un appui pédagogique aux candidats aux différents examens ainsi qu’aux élèves des classes intermédiaires.

Nous y reviendrons !

About Rédaction

Check Also

Boffa : l’école élémentaire de Kakala rénovée par ses ressortissants

Construite en 1988 par le Président de l’UFR Sidya Touré fils de la localité, l’école …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares