Home / Accueil / Politique: les 11 manifestants du FNDC tués ont regagné leur dernière demeure sous une haute tension

Politique: les 11 manifestants du FNDC tués ont regagné leur dernière demeure sous une haute tension


Tués lors des manifestations du 14,15 et 16 octobre dernier, les dépouilles des 11 jeunes manifestants ont été inhumés ce lundi, 04 novembre 2019, au cimetière de Bambeto. Mais bien avant leurs inhumations, les responsables du Front National pour la Défense de la Constitution FNDC ont fait une marche funèbre pour leur rendre un vibrant hommage mais aussi les accompagner à leur dernière demeure.

A l’hôpital Chino-guineen, il y a eu des échauffourées entre forces de sécurité, membres du FNDC et Parents des victimes, il a fallut plusieurs heures d’altercations pour que ces derniers tentèrent en possession des corps. Sur place, l’angoisse et la tristesse se lisaient sur les visages des parents, amis, collaborateurs et membres du FNDC fortement mobilisé à ce effet.
De Kipé à la Mosquée de Bambeto où on a prié sur les corps, les marcheurs scandaient des slogans hostiles au pouvoir en place et demandaient que justice soit faite pour ceux qu’ils ont qualifié de martyrs. Ce parcours a connu de soubresauts car, il y a eu pour un premier temps un accrochage entre les jeunes et les forces de sécurité à côté des rails. Au niveau des postes de police, les jeunes surexcités ont jeté des cailloux sur les policiers qui ont fuit avant de répliquer à coup des gages lacrymogènes.

Arrive également au niveau de la colline de Bambeto, il y avait un dispositif sécuritaire important. Une Pick-up des forces de sécurité a enfoncé sur la foule avec des tires à balle réelle et des gages lacrymogènes entraînant ainsi des blessés. De ce côté, le cortège funèbre a été disloqué car, après le passage des corps et les leaders du FNDC, les forces de l’ordre ont empêché une partie de la foule de venir au rond-point de Bambeto.
Des blessés ont été transporté d’urgence dans les structures sanitaires pour les premiers soins. Mais malgré cela, les corps accompagnés des leaders du FNDC ont pu arriver à la Mosquée de Bambeto. Après la prière de 14h, ils ont été accompagnés à leur dernière demeure au cimetière de Bambeto où ils reposent désormais à jamais.

Facinet Camara 655765079

About Rédaction

Check Also

N’zérékoré : la marche du FNDC a eu lieu

Ce jeudi, 21 novembre 2019 comme prévu et accepté par la commune urbaine de Nzérékoré, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares