Home / A la une / Maci : l’AJAK et ANGAT s’engagent dans un projet d’identification et d’aménagement des sites touristiques et mystérieux

Maci : l’AJAK et ANGAT s’engagent dans un projet d’identification et d’aménagement des sites touristiques et mystérieux

Maci est l’une des sous-préfectures dont dispose la Guinée. Elle est située dans la préfecture de Pita et totalise 13 districts. Dans cette partie du pays, il existe plusieurs sites touristiques mais inconnus des habitants.

Dans le souci de changer la donne, deux organisations des jeunes originaires de Maci à savoir AJAK, association des jeunes et amis de Kambaco et ANGAT, association de la nouvelle génération et amis de Tangan, ont récemment identifié sept de ces sites dont la plupart mystérieux. Objectif, les valoriser, les faire connaitre et les rendre fréquentables.

Le constat révèle que Kambaco, Ley Tangan et Tangan sont les trois districts de la sous-préfecture les plus riches en sites touristiques et mystérieux. On y trouve des roches, des chutes et des montagnes. Pour les mettre à la connaissance des habitants de Maci et les utiliser comme moyen de création d’emploi pour la jeunesse, l’AJAK et l’ANGAT ont identifié et photographié quelques-uns. Les aménager, les valoriser et les transformer en des endroits très visités, c’est l’étape actuelle du projet.

Souleymane BMB Bah est l’un des initiateurs. C’est aussi un fan du tourisme. Comme preuve, il gère une agence touristique appelée « Kambaco voyage et tourisme ». Pour lui, il est temps que les jeunes de Maci sachent profiter des sites touristiques de leur sous-préfecture.

« La jeuneusse de maci doit être consciente des potentialités qu’elle a pour développer la sous-préfecture, à travers le tourisme. C’est un domaine qui permet aux jeunes d’obtenir des emplois », dit-il.

Sept sites ont été enregistrés. Il y’en a deux à Kambaco et cinq entre Ley Tangan et Tangan. Certains présentent même des formes humaines et animales. C’est le cas de cette roche en éléphant.

         

Elle est quelque part dans le district de Kambaco, sur la piste rurale menant à Ley Tangan. Elle s’appelle « Maouba Bilil ». Une autre à la forme d’un mortier est dans le même district. Ayant pour appellation « Wowrou Fetto », elle se trouve sur la colline de Fello Diabéré.

A Ley Tangan, un district voisin à celui de Tangan, il existe un endroit qui abrite beaucoup de roches aux formes mystérieuses et c’est Bambewol. D’après une légende qui se raconte souvent dans cette localité, chacune d’elles representerait un être humain péri lors d’une cérémonie de mariage pour non respect d’une règle divine.

Dans le district de Tangan, les chutes constituent le plus grand potentiel touristique. D’ailleurs les jeunes s’y retrouvent parfois pour se divertir. Mais dans le reste de la sous-préfecture de Maci, elles sont inconnues.

Souleymane BMB Bah est bien conscient des difficultés auxquelles se heurte le projet. Mais il demeure optimiste quant à la possibilité de sa mise en œuvre.

Oury Maci Bah

About Rédaction

Check Also

Journée de manifs à Kankan : le correspondant du site « africaguinee » interpellé

Globalement, Kankan n’a pas suivi le mot d’ordre de la manifestation lancé par le Front …

2 comments

  1. félicitations. …car cette initiative est une bonne chose pour notre localité.
    Sauf Maci compte 14 districts

  2. Un excellent project, en ma qualite de jeyne cadre, vice president de l’AJVDPM, vous avez tout mon soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares