Home / A la une / Santé : la Fédération ACPG et ONAMEL envisagent des réformes pour le système sanitaire privé guinéen

Santé : la Fédération ACPG et ONAMEL envisagent des réformes pour le système sanitaire privé guinéen

En 2005, la Fédération des associations des cliniques, ONG cliniques et para cliniques de guinée (ACPG) et  Ordre National de la Médecine Libérable (ONAMEL) disent avoir recensé de façon non exhaustive 807 structures sanitaires privées. En plus de ces cliniques, ces organisations déclarent avoir constaté avec regret qu’en dehors de ces 807 cliques recensées, une autre minorité évolue dans l’anarchie totale qui décrédibilise la vraie valeur des cliniques privées au risque de perdre la confiance d’antan au gouvernement et à la population. Pour mettre un terme à cette anarchie, ces deux organismes sollicitent la réforme du secteur. Ils estiment  qu’il convient d’envisager une réforme profonde pour parvenir à une meilleure structuration ou moralisation de la Coopération médicale privée afin de répondre aux attentes de la population et aux nouvelles orientations du gouvernement guinéen. 

 Dr Gole Beavogui, président de la Fédération ACPG a indiqué à cet effet qu’ils ont fait des propositions au département de tutelle. Ces réformes concernent notamment de la mise en place et la validation des poules (privée et publique) constituant l’Ordre National des Médecin de guinée; la création de la Direction Nationales du système de santé privé; la réduction du nombre de documents à fournir pour les agréments de 14 à 5 à savoir : 

« La demande manuscrite dans laquelle est mentionnée la localisation et la tenue correcte du local; le diplôme légalisé; la carte de l’ordre des Médecins et avis motivé de l’Ordre National des Médecin privés de Guinée (laborantin, ATS, infirmiers et sages-femmes). Avis motivé de la Fédération ACPG; 4 photos d’identité. Une fois l’agrément obtenu l’intéressé déposera une copie à sa DCS ou DPS de la zone », a t-il préconisé.  

En plus, ces deux organismes sollicitent au gouvernement de catégoriser les agréments à livrer aux demandeurs. Ainsi les types d’agréments proposés sont : la typologie des structures sanitaires privées (SSP) en A, B et C. 

« Agrément de type A: soient livrés au ONG Médicales, Polycliniques et Cliniques où interviennent les services Médicis chirurgicaux avec ses équipements bien connus et plusieurs médecins plus autres agents de Santé.  Agrément type B: les Cabinets Médicaux, Cabinets dentaires qui assurent seulement les Services Médicaux, petit chirurgie et les soins dentaires avec un ou plusieurs médecins plus autres agents de santé. Agrément type C: Cabinets d’analyses biomédicales et Cabinet de Soins, infirmiers et de sages-femmes. A ces lieux, il n’y a pas de prescription médicale ni de chirurgies et le nom de chaque service indique son activité »,  explique le président de la Fédération ACPG.

Pour eux, cela permettra non seulement d’identifier les structures sanitaires mais aussi de se référer aux structures sanitaires privées selon la gravité des maladies et la hiérarchie des cliniques. « Pour les références: C vers B vers A vers les CHU pour éviter les dérapages puisque chaque typologie connaît ses limites. L’indiscipliné connaîtra les sanctions de la section disciplinaire de l’Ordre des Médecins de sa juridiction » a t-il indiqué. 

La Fédération ACPG et ONAMEL plaident que le ministère de la santé les aides à avoir une Direction Nationale réellement et authentiquement privée auprès du département; poursuivre l’opération de cartographie sanitaire privée à l’intérieur du pays et une révision de recensement dans la capitale Conakry pour une meilleure intégration du système sanitaire privé en guinée. Création d’une banque de microcrédit pour les SSP à l’instar des autres pays comme moyen de subvention; la mise en place et la validation des Ordres des Médecins des poules (privée et publique). 

Facinet Camara

655765079

About Rédaction

Check Also

Guinée : SOS pour un bébé de 3 mois qui souffre d’une maladie crânienne

Né le 14 Octobre 2019, Ousmane Soumah c’est son nom, souffre d’une maladie d’Hydrocéphale depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares