Home / A la une / Résultats du BEPC 2019 : Quels enseignements peut-on en tirer ? ( s’interroge Aboubacar Mandela Camara)

Résultats du BEPC 2019 : Quels enseignements peut-on en tirer ? ( s’interroge Aboubacar Mandela Camara)

A l’instar de l’examen de fin d’études élémentaires, les résultats du BEPC ont été publiés hier lundi, 29 Juillet 2019. Après une analyse objective du tableau statistique des dits résultats, un certain nombre d’enseignements se dégage.

 -Premier enseignement : Le taux de réussite au BEPC session 2019 est le plus élevé des trois dernières années (36,70 % en 2017; 36,82 % en 2018 et 44,11 % en 2019) ;

-Deuxième enseignement : En neuf (09) ans de gouvernance du Pr Alpha CONDE, c’est la troisième fois que le taux de réussite au BEPC dépasse 40% (43,2% en 2013 ; 53,08 % en 2016 et 44,11 % en 2019) et le deuxième taux de réussite le plus élevé ;

 -Troisième enseignement : Le taux de réussite au BEPC évolue de façon triennale (chaque trois ans); c’est le système : un pas en avant, deux pas en arrière ;

-Quatrième enseignement : Contrairement au Certificat d’Etudes Élémentaires (CEE), le taux de réussite des filles au BEPC est moins élevé que le taux global (42,24 % pour les filles contre 44,11 sur le plan national) ;

-Cinquième enseignement : Le taux de réussite à l’enseignement franco-arabe est légèrement au dessus de celui de l’enseignement général (44,39 % contre 44,10 %) ; ceci est valable pour les filles (42,64 % contre 42,22 %) contrairement au CEE ;

-Malgré les cas de fraudes massives signalés ici et là, le taux de réussite aux examens en Guinée reste très bas. Cela dénote le très faible niveau des élèves dû à l’incompétence notoire des formateurs, notamment en pédagogie, le manque d’esprit managérial des encadreurs ainsi la crise de l’éthique professionnelle en milieu scolaire ;

-Nonobstant ce faible taux de réussite au niveau national (44,11 %), des écoles privées, principales instigatrices des fraudes à grande échelle et à ciel ouvert, se targuent d’avoir enregistré des taux de réussite avoisinant les 100 %. Pourtant, nous le savons tous, ces taux de réussite fallacieux ne reflètent nullement le niveau des élèves. Les écoles privées qui font preuve de rigueur et de sérieux dans le travail ne font pas légion d’honneur.

Somme toute, force est de reconnaître que l’éducation est bafouée en Guinée. L’école est devenue, de nos jours, un centre de trafic illicite, abandonnée dans les mains de vautours qui ne pensent qu’à se remplir les ventres même de viande pourrie.

Ainsi, nous risquons de connaître un naufrage titanesque sans précédent car, sans des cadres compétents, compétitifs, visionnaires, patriotes et intègres, notre nation sombrerait au tréfonds des ténèbres.

 Aboubacar Mandela CAMARA Sociologue/Enseignant-Chercheur /Consultant en éducation /Auteur

About Rédaction

Check Also

COVID-19 en Guinée : le virus accélère, 22 cas confirmés

Le nombre de personnes contaminées de coronavirus  explose en Guinée est devenu énormes. Avec  6 …

One comment

  1. Hiya, I am really glad I’ve found this info. Nowadays bloggers publish only about gossip and net stuff and this is really irritating. A good site with interesting content, that’s what I need. Thank you for making this site, and I will be visiting again. Do you do newsletters by email?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares