Home / A la une / Feguifoot : les membres statutaires demandent à Antonio Souaré de sévir plus dans le dossier du Syli senior et cadet

Feguifoot : les membres statutaires demandent à Antonio Souaré de sévir plus dans le dossier du Syli senior et cadet

Le dossier du syli national ne semble pas tirer sa révérence. Les membres statutaires de la fédération guinéenne de football on demandé au Président Mamadou Antonio Souaré d’aller plus loin dans le dossier syli senior et cadet. C’était à l’occasion d’une réunion tenue ce samedi 20 juillet 2019/à Conakry.

Cette rencontre visait en grande partie, le premier vice-président de la fédération guinéenne de football Amadou Diaby, qui se voit aujourd’hui largué à tous les niveaux. Pour eux, ce qui est arrivé à la Guinée lors de cette CAN est dû au mauvais esprit de certains dirigeants sportifs guinéens, dont il faut s’en débarrasser.

« Ces événements sont malheureusement la conséquence de la malhonnêteté et de la culpabilité de certains dirigeants de notre football. C’est face à ces constats que nous membres statutaires, nous exigeons que lumière soit faite sur tous ces maux qui ont affectés la participation du Syli National à la CAN Égyptienne et que tous les responsables et coupables de cette désastreuse situation soient mis hors d’état de nuire et éloignés de notre football », déclare Yaya 2 Diallo membre statutaire.

Depuis cette déroute du Syli, tous les doigts sont fixés sur le 1er vice-président de la feguifoot. Ces membres statutaires, aussi souhaitent qu’il soit sanctionné sévèrement ou radié de l’instance du football guinéen.
« En attendant et pour être précis, nous demandons que des mesures soient prises immédiatement à l’encontre du délégué fédéral de la CAF « Monsieur Amadou Diaby. Profondément mise en cause dans le réseau de racket au sein de l’équipe et contre lequel la commission d’éthique de la fédération guinéenne de football a ouvert une enquête hier vendredi 19 juillet 2019. Pour ces motifs, nous lui retirons notre confiance et demandons sa suspension immédiate. Car le délit de corruption est sanctionné par une interdiction temporaire ou à vie d’exercer toute activité liée au football », exige Yaya 2 Diallo secrétaire général de la ligue amateur et porte-parole pour la circonstance.

Dans leur déclaration, ils estiment que les fautifs sanctionnés dans l’affaire Syli cadet, si le TAS arrive à confirmé la disqualification de la Guinée à la coupe du monde au Brésil, que ces personnes soient radiées et poursuivies par nos Cours et Tribunaux.


Mohamed Diakité

pour fatala-infos.net !
623 94 13 72

About Rédaction

Check Also

Macenta : la danse «Mamaya» organisée pour la nouvelle constitution

Entamés par un tournoi de football, les mouvements de  soutien au projet de la nouvelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *