Home / A la une / Kassory Fofana sur l’interdiction de la manifestation : « l’autoroute est la seule route d’accès à Conakry, personne n’aura le droit de manifester sur cette route>>

Kassory Fofana sur l’interdiction de la manifestation : « l’autoroute est la seule route d’accès à Conakry, personne n’aura le droit de manifester sur cette route>>

Après un an d’exercice à la tête du gouvernement guinéen, Dr Ibrahima était devant les médias ce mercredi 29 mai 2019, pour faire l‘Etat des lieux de sa gestion, parlé des défis et perspectives de son gouvernement. Répondant à une question sur le quand la lavée de l’interdiction de la manifestation en guinée, le premier Ministre a clairement dit que personne n’aura le droit de manifester sur l’autoroute et Kaloum qu’il considère être le centre de l’administration.

Pour appuyer son argument il a fait référence à la France.

«Vous voyez ce qui se passe en France, notre source de référence en droit, ils ont quadrille les partie pour dire non ça c’est la république on ne peut pas y manifester et moi je dis ici l’autoroute, c’est la seule route d’accès à Conakry, personne n’aura le droit de manifester sur cette route. Kaloum, c’est le centre des institutions républicaines, on devrait préserver Kaloum de manifestation, c’est la raison, je ne parle pas du droit mais c’est la raison», indique Dr Ibrahima Kassory Fofana avant d’ajouter qu’il faut juste retenir entre le droit et la raison, il préfère la raison qui est la responsabilité du gouvernement et de l’Etat de prendre ses responsabilités pour protéger les citoyens.

Le locataire du palais de la Colombe reconnait tout de même que le droit à la manifestation est un droit constitutionnel mais dit-il si l’exercice du droit pose problème pour la vie et la sécurité des gens, il faut faire attention. Pour la levée de l’interdiction de la manifestation, Dr Ibrahima Kassory Fofana pose des conditions.

«Les PA ne sont pas la règle, c’est une exception alors les manifestations sont pareilles, lorsque nous nous rendrons compte que les manifestations ne conduiront pas aux pertes en vie humaine et dégâts matériels comme ce qu’on a déjà connu. Si les organisateurs des manifestations prennent leur responsabilité pour discipliner les manifestants et éviter les conséquences collatérales qui va dire non à la manifestation», s’interroge le Premier Ministre.

Facinet Camara 655765079

About Rédaction

Check Also

Politique : fin de séjour de la mission conjointe du NDI et de la KAF en Guinée

Depuis le 09 décembre 2019, la délégation internationale conjointe du national démocratique Institute (NDI) et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares