Home / Accueil / Santé : Conakry a désormais un Centre de traitement des accidents cérébraux vasculaires

Santé : Conakry a désormais un Centre de traitement des accidents cérébraux vasculaires

Les accidents cérébraux vasculaires sont de nos jours très récurrents en Guinée. Mais par faute des structures adéquates spécialisées dans le traitement de ces problèmes sanitaires, les victimes font l’objet d’évacuation à l’étranger. Pour inverser la donne, Mamady Kaba et ses partenaires Cubains et Français ont mis en place un centre de traitement des accidents cérébraux vasculaires. Ce Centre appelé VITA SANA sis à la Minière dans la Commune de Ratoma. Il est composé d’une salle de Massage, Ostéopathie, kinésithérapie, Balnéothérapie, un plateau principal, du bureau pour personnel et une toilette. Toutes ces salles sont dotées des équipements de la dernière génération permettant désormais de traiter les personnes souffrantes des AVC, de tension, d’entorse et des cassures d’être traité sur place.

Selon Madeleine Théa, une des spécialistes formée à Cuba le Centre VITA SANA à plusieurs programmes. « Dans ce Centre, les programmes vont varier en fonction des pathologies qu’on va recevoir ici. Il y a des programmes longs surtout les paraplégies et les hémiplégies, il y a des programmes courts pour la récupération d’une lésion, c’est-a-dire les cassures, les entorses et autres. Pour les personnes atteintes d’un AVC, quand il vient on évalue le temps qu’il passé depuis son accident cérébraux vasculaires et le moment qu’on l’a reçu, si c’est deux mois on établit un programme pour sa récupération mais s’il a déjà fait un an ou plus la récupération va être longue », explique.

À l’occasion son ouverture officielle ce vendredi, 05 avril 2019, Mamady Kaba, PDG du Centre VITA SANA a indiqué que depuis longtemps ses amis et lui ont pensé un tel Centre en place à Conakry.

«l’opportunité s’est présenté cette année nous avons décidé d’ouvrir ce Centre pour éviter aux frères et sœurs de partir par exemple au Maroc. Il y a beaucoup de malades des AVC qui n’ont pas les moyens d’aller à l’étranger pour se soigner. Mais avec ce Centre, nous allons faire en sorte que les malades ne partent plus à l’étranger. Nous avons des équipements adéquats mais comme vous le savez les équipements seul ne suffit pas on s’est attelé à avoir des spécialistes dans le domaine. L’objectif c’est de soigner les malades sur place. Nous avons des grands spécialistes et des équipements adéquats. Il y a des gens qui tombent par tension, les AVC pour les aider », explique Mamady Kaba avant d’inviter l’Etat à les accompagner pour une meilleure prise en charge de personnes atteintes des AVC, des tensions et même des blessures liées au sport.

Le représentant du Ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique s’est réjoui de cette initiative et pense que l’ouverture ce Centre est un plus dans le monde sportif Guinéen. Désormais on pourra même préparer les joueurs dans ce centre pour éviter des blessures.

Facinet Camara

About Rédaction

Check Also

N’zérékoré : la marche du FNDC a eu lieu

Ce jeudi, 21 novembre 2019 comme prévu et accepté par la commune urbaine de Nzérékoré, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares