Home / Accueil / Éducation : une Université du 3ème âge voit jour en Guinée

Éducation : une Université du 3ème âge voit jour en Guinée

La cérémonie de lancement officiel de cette Université s’est déroulée ce mercredi 30 janvier 2019 au palais du peuple à Conakry.
Cette Université a pour slogan » on vieillit quand on cesse d’apprendre » ce qui signifie refuser de vieillir en apprenant sans cesse, car dit la présidente, on vieillit quand on cesse d’apprendre.

 

 

Selon Hadja Nae N’Diaye, président de l’Université du troisième âge de Guinée, cette structure est une organisation non gouvernementale composée d’une équipe d’hommes et de femmes âgés de 50 ans et plus. Ces personnes sont venues d’horizons socio-professionnels divers (professeurs, docteur, planificateur, ingénieur, paysans, Chef d’entreprise, ouvriers etc.), désireuses d’apporter, par l’éducation permanente, leurs compétences et expériences au service de la collectivité. Elle est dirigée par un bureau exécutif composé de six membres dont la présidente, vice-président, un secrétaire général, un secrétaire général adjoint, un trésorier, un Coordinateur pédagogique.

 

l’Université du troisième âge de Guinée a pour objectif général de promouvoir le bien-être des seniors et préparer les juniors, développer le transfert des connaissances que la génération aînée réalise au profit des jeunes, des femmes et de l’ensemble de la société, valoriser notre culture ancestrale, générer des revenus pour les jeunes, les femmes et les séniors. Pour y parvenir, dira la présidente, l’UNITRA-Guinee à pour vocation d’assurer des activités éducatives identifiées comme besoins d’épanouissement de la personne du troisième âge sur le plan intellectuel, physique, pratique et psychoaffectif, jouer le rôle de relais de transformation d’information d’intérêt public et le rôle de vulgarisateur par la sensibilisation des populations du troisième âge, mettre en place un partenariat stratégique en collaborant avec led départements, les ‘ONG, les syndicats etc. Promouvoir les coopération Sud/Sud, Nord/ Sud entre troisième âge.

Hadja Nae N’Diaye à souligné que sa structure entend mettre en place de microfinances et MouBarack, un complexe contenant un centre social et de formation, un centre médical plus adapté aux seniors, un centre de loisirs pour les séniors. Dans un proche avenir, l’Université du troisième âge va faire des conférences débats, atelier divers (greffage, aviculture, élevage, jardinage et artisanat), des causeries (santé, alimentation, kinésithérapie etc.) éducation à la citoyenneté tourisme, excursions, voyages.

À noter que la cérémonie de lancement des activités de l’Université du troisième âge
a été présidée par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en présence du président de l’Association internationale de l’Université de 3eme âge et le président de L’unitra-senegal.

Abdoulaye Yero Balde, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a promis tout le soutien du gouvernement à cette initiative.

Facinet Camara
620794714

About Aboubacar Halimatou Soumah

Check Also

CHAN Cameroun 2020:  » il faut éviter toute improvisation si nous voulons aller loin dans la compétition », déclare Blasco

Ce lundi, 17 février 2020, la confédération africaine de football a dévoilé les différents groupes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares