Home / A la une / Aboubacar Salématou Soumah (UTG) : Labé est une ville cosmopolite, il n’est pas facile pour un commerçant de s’y adapter

Aboubacar Salématou Soumah (UTG) : Labé est une ville cosmopolite, il n’est pas facile pour un commerçant de s’y adapter

« Secret de réussite » est une rubrique qui relate le parcours des entrepreneurs et le comment de leur réussite.

Dans ce numéro réalisé à l’intérieur du pays fatala-info a reçu comme invité, Aboubacar Salématou Soumah, responsable régional de l’agence de l’usine de tôle « UTG » à Labé. Avec lui nous abordons la question relative à la commercialisation de leur produit dans la région de Fouta.

A dimension commerciale, l’agence fonction avec neuf membres dont six femmes et trois hommes.

Bonne lecture.

Fatala-infos : Bonjour monsieur Soumah !
Soumah : Bonjour monsieur le journaliste !
Fatala-infos : Pourquoi l’agence « UTG » dans la ville de Labé ?
Soumah : Nous sommes ici pour servir d’intermédiaire entre l’usine qui est à Conakry et ses clients qui s’y trouvent à Labé. Cela est parti de notre étude de faisabilité. Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de demande à Labé. Sur ce, nous avons décidé de venir s’installer pour permettre à nos clients de passer par nôtre agence que d’aller jusqu’à Conakry pour faire leur commandent.
Fatala-infos : Mais comment cela se passe entre vous et les clients ?
Soumah : Des fois c’est difficile comme tout début. Mais je vous avoue que la préfecture de Labé est une ville commerciale et il n’est pas facile pour un commerçant de s’adapter aux choses industrielles. Pour eux, c’est de venir au magasin prendre le produit et s’en aller. Quand tu leur dis de faire le virement avant la livraison, ils vont penser à l’arnaque. Parfois nous sommes obligés de partir auprès d’eux afin d’avoir leur confiance, en leur donnant les commandent avant le paiement. Mais maintenant je peux dire, Dieu merci, parce que beaucoup ont compris l’importance de notre agence.
Fatala-infos : Vous distribuez seulement qu’à Labé ou vous avez d’autres cibles ?


Soumah : D’abord, je vous informe que notre agence est régionale. Elle est censée ravitailler toute la Moyenne Guinée et certaines préfectures voisines.
Fatala-infos : On peut avoir une idée sur la quantité que vous livrez aux clients par chantier ?
Soumah : Notre agence à travers nos partenariats avec les clients, je peux vous dire que nous ravitaillons plus de sept (7) chantiers par mois sur commande.
Fatala-infos : Je sais que vous n’êtes pas seul ici comme distributeur. Alors expliquer nous un peu la concurrence avec les autres qui font le même travail que vous ?
Soumah : La concurrence à ce niveau est très rude entre nous ici, je l’avoue. Avant il n’y avait que la société N’guilla, mais aujourd’hui il y a plein d’agences à Labé. Aux moins les concurrents direct de l’UTG sont au nombre de quatre (4).
Fatala-infos : L’intégration a été si facile pour vous ?


Soumah : Coté autorité nous n’avons pas eu de difficultés, parce que le PDG avait déjà une structure ici avant nous. Mais avec la population, j’ai rencontré pas mal de difficultés. Il m’a fallu apprendre un peu la langue de communication de la ville. Ça m’a trop fatigue au début.

Fatala-infos : Merci monsieur Aboubacar Soumah !
Soumah : C’est moi de vous remercie.

Entretien réalisé par Mohamed Diakité depuis Labé
Pour fatala-infos.net de Labé.
623 94 13 72

About Aboubacar Halimatou Soumah

Check Also

Mohamed Diakite du PADES s’adresse au peuple: « Nous avons le droit et le devoir de résister à travers tous les moyens légaux

A une semaine des élections législatives couplées du referendum, les opposants à la nouvelle constitution …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares